vendredi 30 mars 2018

Le printemps arrive!!!!

Tu crois? moi je ne le vois pas. En ce mois de Mars, on a tout eu : de la neige, de la pluie, du gel, du froid, du vent, de la pluie...(ha? je l'ai déjà dit? ben c'est qu'on en a eu beaucoup beaucoup, beaucoup depuis le début de l'année!) et quelques fragments de soleil.
 Ici c'est la campagne, il fait gris, alors on s'occupe. J'avais envie de changement dans mes tissus, alors j'ai commandé sur le net un "petit" stock, car pas envie de sortir par cette pluie glaciale. Ci dessous mes choix, tissus de chez Bennytex.


 




 Oui, mais à force de coudre, j'avais plus de choix dans mes fils, mes bobines périssaient les unes après les autres! Alors hier (encore une journée pluie), je suis allée "à la ville" me ravitailler. Voici ma récolte : du fil, des fermetures, des galons et élastiques



 Aïe,aïe, aïe!!! c'est pas bon pour le porte monnaie, le mauvais temps! Mais qu'est ce que je vais m'amuser, avec tout ça!!!
Bon et bien maintenant il peut continuer de pleuvoir, j'ai de quoi m'occuper! Allez, au boulot!!!!!

Je vous montrerai au fur et à mesure ce qu'ils sont devenus.
  Bon week end!

vendredi 2 mars 2018

Up'cycling : besace en jean.

Quand le jean se prend pour un sac, la chemise joue les doublures.
Et oui, encore un sac en jean recyclé.
Cette fois ci je voulais réaliser une besace.
Je suis partie d'un jean troué (merci mon fils!) pour le corps de la besace, d'une chemise d'homme pour la doublure (merci ma voisine!), et d'un peu de simili cuir pour le dessous.

J'ai gardé les poches arrières du jean seulement. Puis j'ai utilisé les jambes pour le reste du sac.



Coté doublure, j'ai fait une poche intérieure, en me servant d'une partie de la chemise qui avait une boutonnière et j'ai recousu un des boutons.


J'ai aussi confectionné une pochette pour stylo sur le côté.


Au niveau du rabat, j'ai posé un passepoil rouge fait maison, pour rappeler le filet rouge de la doublure, et pour donner du peps à la besace.


Mais je trouvais encore le rabat un peu nu. Alors je lui ai "brodé" un chat. Je ne sais pas si brodé est le terme qui convient. En fait j'ai cousu le contour en point de couture, et repassé une deuxième fois pour donner du volume.


J'ai dû tricher pour la bandoulière, car les jambes de jean ne sont pas assez longues pour cela.
Les anneaux ont été récupérés sur un ancien sac en cuir (merci ma fille!)

  Après quelques jours de cogitation, je suis arrivée à ce résultat :





Et voilà!!!
A bientôt pour d'autres transformations.



dimanche 14 janvier 2018

Sac, pochette bandoulière, en Jean recyclé.

       Comme promis, aujourd'hui je vous montre un produit de recyclage.

- Parce qu'il n'est pas obligé d'acheter du neuf pour avoir quelque chose de beau. 
- Parce que je souhaite contribuer à la protection de la nature, et là, je fais d'1 pierre 2 coups : 
Je n'achète pas (1ère bonne action) et je réduis les déchets (2ème bonne action)
- Parce que le faire soi-même, c'est le plaisir de le concevoir, et avoir un article unique. 

   Alors voilà, j'ai tout un stock de Jean's, des troués aux fesses, des déchirés aux genoux ou à l'entrejambe, des trop petits...
   J'ai aussi un stock de T-shirt à recycler (trop courts, trop décolletés,...)

         J'ai choisi ces deux pièces :




   J'ai déjà fait des sacs en Jean's, mais là, je voulais faire quelque chose de plus petit, qu'on pourrait porter en bandoulière. J'ai hésité entre une pochette et une besace, puis j'ai opté pour une pochette. 

   J'ai coupé la moitié du bermuda dans le sens de la hauteur, puis je l'ai ornée d'un motif en broderie japonaise Sashiko. Vous ne connaissez pas? Non non, c'est pas à manger. C'est une broderie au point avant. Vous trouverez plus de détail chez nounette. Elle en a fait un article bien expliqué.

 Bon, et bien voilà le résultat de ma broderie sashiko à moi, avec des fils coton de couleurs :



  Puis j'ai réalisé la bandoulière dans une jambe d'un autre jean, il me fallait de la longueur, elle fait 120 cm.
  J'ai cousu le bord et le fond du sac, coupé et cousu la doublure aux mêmes dimensions.
  Et j'ai assemblé le tout, agrémenté d'un ruban de dentelle ancienne en coton.

 Voici le résultat final :


            Le devant                                                                          Le derrière


La doublure intérieure


  Assez contente de moi, l'année créative commence pas mal. Mais vous, qu'en pensez vous?
  Laissez moi vos commentaires, au pire ça aide à s'améliorer, au mieux ça encourage!
 Vous pouvez aussi le retrouver dans ma boutique.

    A bientôt, pour de nouvelles transformations.
             Ecolodie





#sac en jean#sac bandoulière#upcycling#zerodechet

vendredi 5 janvier 2018

Bonnes résolutions? ou Objectifs?

Vite, vite!!! Il est encore temps, mais ne tardons pas.
Je vous présente mes meilleurs vœux pour 2018, pleins de projets et du bonheur à les réaliser.



  Et bien pour cette nouvelle année, je n'ai pas fait une liste de bonnes résolutions.
Ça sert à rien!!En général ça tient quelques jours, puis ça part aux oubliettes. Par conséquent on perd en crédibilité, en estime de soi, on se prend le moral dans les chaussettes, et on avance plus parce qu'on ose plus, on se croit pas capable.
- J'y arriverai jamais!
- Ah, maiiis siii! Faut toujours essayer! Si tu tentes pas, tu t'empêches de réussir. (oui oui, c'est à toi que je parle, toi qui me lis)

 J'ai trouvé une parade à ça : plus de bonnes résolutions!
- Ah, mais on change rien, alors?
- Mais si! on se met des objectifs!
 Un petit carnet, et on note ce à quoi on aspire pour cette nouvelle année : faire du sport, arrêter de fumer, ne plus grignoter, désencombrer la maison, se mettre au zéro déchet ...., et tout ce que vous voulez.
Ce qui est top, c'est qu'en fin d'année, tu fais le bilan (tu peux en faire un avant, histoire de voir où tu en est, et si il faut activer les efforts), et tadaaamm!

  Si tu as tenu tous tes objectifs, alors là, chapeau!! clap clap clap!
  Si t'as pas atteint tes objectifs c'est pas si grave! C'est juste un vœu très fort de changement et le souhait d'en faire plus. Ça t'as permis de te bouger quand même, de tenter quelque chose. Mais l'engagement n'est pas aussi fort que pour les bonnes résolutions.
  T'es soulagé(e), hein?

Bon alors, papier-crayon, et hop, on s'y colle!
C'est quoi, tes objectifs  pour 2018?



  Je commence. Voici mes objectifs :
- Utiliser la surjeteuse que j'ai eu à Noël. Depuis le temps que je m'imagine ce que je pourrais faire avec, il serait dommage de la laisser dans son carton)
- Réduire mon stock de vêtements à recycler.
- Faire 3 réalisations par semaine, tous matériaux confondus, pour m'obliger à produire régulièrement.
- Etre plus présente, et surtout régulière sur mon blog.
- Coudre des tenues pour moi.
Voilà pour l'instant, je me réserve le droit d'en rajouter.


 Ça t'as donné des idées? t'es motivé(e)
Allez, lances toi!!!

Prochain billet : du recyclage!



mercredi 27 décembre 2017

Noël, ses bonheurs et ses travers.

Ça y est... On l'attendait depuis quelques semaines, et voilà, c'est déjà passé.
Noël et ses repas festifs, ses cadeaux, ses extravagances... et son gaspillage record.

Au menu, illuminations consommatrices d'énergie, cadeaux qui finiront au fond d'un placard, papiers et suremballages prendront la route de la déchetterie, et abondance de nourriture, dont une bonne partie alimentera...la poubelle.
Selon ce sondage, nous jetons 20 kg/personne/an de nourriture, dont 7 kg jetés avant même d'être déballés.
 D'après Le Progrès, c'est à Noël que nous gaspillons le plus, et il n'y a rien d'étonnant. Après s'être repu durant 2 repas consécutifs, on a surtout envie de repas léger.



Et bien pour ma part, Noël s'est fêté à la maison, on a fait le sapin 1 semaine avant seulement (le même depuis 25 ans, mdr! illuminé que le soir), on s'est offert des cadeaux utiles, on a passé un bon moment tous ensembles, autour d'un repas festif (mais raisonnable, pensais-je).
Aujourd'hui, la famille est repartie, et il nous reste  tout de même de quoi manger pendant 2 jours encore. Mais juré-craché, rien ne partira à la poubelle, les restes, ça s'accomode, et ça se mange!!!!

Pour la petite histoire, vous voulez savoir ce que j'ai eu?
Une surjeteuse!!!! Waouh!. Un cadeau de fou! 2 ans que j'en rêve, je projetai même d'en acheter une au printemps.



Bon, je l'ai déballée, et rangée aussitôt, je n'ai pas les cônes de fils pour l'essayer. Dès que j'ai l'occasion d'aller en ville, je fais mon stock.
En attendant, je me documente pour comprendre son utilisation. Mais j'ai trop hâte de la mettre en route!

Et maintenant, je vais recycler encore plus, customiser, et réduire encore plus mes déchets textiles.
Et je pense que cet été, je vais créer mes propres vêtements.
 Je vous tiens au courant, promis.

Et vous? que vous a apporté le Père Noël?


lundi 18 décembre 2017

Conte de Noël : Les chaussons renard

Ou comment est née cette aventure de partage...

Il faut que je vous raconte comment tout a commencé.

Remontons dans le temps.... Allez, zouuu! tous dans la Doloriane, retour 4 ans plus tôt. Allez, Doc', c'est parti!!!

Celles et ceux qui sont allés voir ma boutique Etsy ont sûrement remarqué que ma photo de profil étaient en fait... des pieds!
Des pieds chaussés tout de même, et oui, des chaussons renard!...
Un coup de coeur de ma fille, qui croit dur comme fer que je sais, ou peux tout faire.

Ma fille, étudiante à Aix en Provence, à l'époque, ne pouvait pas revenir souvent à la maison, seulement aux vacances (ah! le prix du billet de train!! et les retards SNCF!!!!). 
La veinarde, la vie est agréable là-bas! J'ai bien apprécié les quelques fois où nous y sommes allés, quatre fois en fait, pour la déménager à chaque rentrée et fin d'année. Aix et ses rues piétonnes, son petit marché, sur la place de la Mairie, avec ses parfums d'épices et l'accent du Sud.... Ah! quel bonheur!...

Bon revenons à nos chaussons.

Quand elle revenait, c'était l'occasion de me faire partager ses découvertes coups de cœur trouvées sur le net, et de me faire quelques requêtes.
Ce jour là, elle m'a montré ces chaussons renard, vu sur un site dont j'ai oublié le nom, et que je ne retrouve plus, désolée.



- Oh! Regardes, maman, ils sont trop beaux!!!!! J'aimerai bien en avoir! Tu peux m'en faire?
- Heu... Oui, t'as que ça? juste une photo? Aïe, quel défi!

Après l'avoir regardé, j'ai fait une capture, agrandi, observé, j'ai laissé passer 6 mois au moins avant de me décider.
J'avais bien une idée, je lui ferai en laine, couleur renard. (Ça tombait bien, j'en avais un reste de pelote, récupéré chez ma mère, reste d'un pull tricoté pour mon père. Il serait bien employé!)
Mais pour le reste....pfffff!, la façon de procéder, mais surtout la semelle, j'avais aucune idée!!!. Je crois bien qu'elle a compris qu'elle ne les aurait pas rapidement, même peut être jamais...

 Noël arrivant, j'ai décidé que j'allais lui en faire cadeau. Il me fallait ça pour me booster : une date butoir.  Je me suis donc lancée.
 J'ai repris la photo, zieuter à m'en faire larmoyer, puis j'ai fait un patron papier du dessus de pied, modèle pris sur mes chaussons, et c'était parti! tout au feeling! Le reste est venu en faisant, tout naturellement. 

 Pour la semelle, j'ai acheté une paire de "chaussons-claquettes", je sais pas comment appeler ça, ces chaussons qui se déforment très vite, composé d'une semelle et juste d'une bande de tissu mousse sur le dessus, à 1€ chez Babou.
 Pour la semelle j'ai remis une protection en tissu molleton roux. Là encore ça tombait bien, j'avais un morceau assez grand, provenant d'un sac de chutes de tissu que m'avait donné une voisine il y a quelques années. Eh oui, je suis écureuil, ou fourmi, comme vous voulez. Je garde tout, tout se recycle!!!
 Un peu de molleton blanc (de récup aussi) pour l'intérieur des oreilles, laine noire pour la broderie du nez, 2 boutons pour les yeux (récup bien sûr), et voilà une paire de chaussons personnalisés, fait de pas grand chose, mais avec amour.
Et j'ai pu lui déposer sous le sapin, comme prévu.

      Les voici :


Elle les a adorés et les a baptisés "Mystère" et "Boule de gomme"!
J'avais bien bossé, quand même! 3 ans après, ils sont toujours en vie...

Et depuis, elle ne cesse de me pousser à éveiller ma créativité, et de partager.
Elle a raison, j'ai réussi des choses que je n'aurais pas cru pouvoir faire.
Et grâce à elle, vous en profiterez aussi!!

 Joyeux Noël à toutes et tous!

samedi 14 octobre 2017

Partage d'une lecture


 On lit une page, puis une autre, une autre,...et puis on peut plus s'arrêter. Vous qui aimez lire, vous voyez bien de quoi je parle !

 « LE REVE DE L'HOMME LUCIDE » de Philippe Ségur.




Un livre que j'ai emprunté à la bibliothèque. 
« J'avais décidé de cesser de dormir. ...Je n'avais pas dormi depuis 72 heures. … Je cessai pour de bon et définitivement de dormir...»
??? J'étais poussée à la curiosité par l'expérience. Je l'ai pris, et j'ai pas été déçue de ma lecture.






 Un roman où l'auteur, insomniaque (enfin non, son personnage, heu...non...on sait plus, vous verrez) est à la recherche de lui même, à travers des hallucinations qui le transportent dans d'autres époques de sa vie.








 Révolté, avec lucidité, mais aussi de l'humour, il aborde des sujets existentiels et de société, comme la quête d'identité, la religion (ou plutôt son manque), les vies multiples, l'imposture de la psychanalyse, la maladie, et la mort inéluctable.






Une page au hasard, trop difficile d'en choisir une en particulier.

A cet instant, en pleine conférence universitaire, alors qu'il va devoir prendre la parole, il est englouti dans un nouveau délire...



Les propos sont parfois sulfureux, et pourtant ce livre se déguste comme une douceur. J'ai beaucoup aimé.

 Et vous , l'avez vous lu ? Comment l'avez vous ressenti ?
Avez vous aussi des lectures qui vous ont plu et que vous voudriez partager ?
A vos claviers! un p'tit commentaire, siou plait!